Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le livre d'heures de Dom Bosco
  • Le livre d'heures de Dom Bosco
  • : Commentaires au hasard des actualités, par un père et ses jeunes fils qui vont chercher l'info au lieu d'absorber passivement celle qu'on leur sert.
  • Contact

Recherche

Archives

19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 05:45

corail_rouge.jpg

 

Un patron-pêcheur chinois qui avait été arrêté en octobre dernier par les garde-côtes du Japon a reconnu, lors de sa première comparution devant un tribunal le 16 décembre 2014, qu’il avait fait du braconnage dans les eaux japonaises.
 
Xu Yizhong, 39 ans, originaire de la province chinoise du Fujian, avait été arraisonné vers 3h30 du matin le 5 octobre à environ 10 000 m de l’île de Chichijima dans l’archipel des Ogasawara, très nettement à l’intérieur des eaux territoriales japonaises et sans autorisation d’y pratiquer la pêche. Devant le tribunal de district de Yokohama, il a reconnu les faits.
 
À l’audience, Xu Yizhong a expliqué qu’il était devenu capitaine en septembre 2013 et que c’est un homme qu’il présente comme le « président Lin » qui l’a poussé à partir braconner le corail autour des îles Senkaku dans la préfecture d’Okinawa. C’est pour cela qu’il avait réuni un équipage de dix hommes.
 
Cette année, le président Lin lui aurait promis un doublement de sa prime s’il allait pêcher le corail près de Chichijima (dont les eaux sont un parc naturel marin).
 
C’est donc dans les Ogasawara que, en septembre 2014, il s’est mis à piller le corail rouge (qui se vend une petite fortune le kilo sur le marché joailler chinois). Son équipage a commencé à en remplir la cale du bateau, jusqu’à ce que les garde-côtes l’interceptent. L’équipage s’en est ensuite débarrassé en le jetant à la mer après l’arrestation de son capitaine.
 
En tout, les patrouilleurs du 3e QG Régional des Garde-Côtes du Japon ont arrêté neuf capitaines de bateaux de pêche chinois surpris en train de se livrer à des activités non autorisées près des Ogasawara depuis le mois d’octobre. Trois d’entre eux, dont Xu Yizhong, ont déjà été présentés à la justice pour violation de la loi japonaise sur les pêches.
 




Partager cet article

Repost 0
Published by Dom Bosco - dans Marines
commenter cet article

commentaires