Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le livre d'heures de Dom Bosco
  • Le livre d'heures de Dom Bosco
  • : Commentaires au hasard des actualités, par un père et ses jeunes fils qui vont chercher l'info au lieu d'absorber passivement celle qu'on leur sert.
  • Contact

Recherche

Archives

23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 01:14

gibet_Pakistan.jpg

 

Le Pakistan prévoit d'exécuter pas moins de cinq cents condamnés à mort ces prochaines semaines, a annoncé ce lundi 22 décembre le ministère de l'Intérieur.
 
Au lendemain du massacre à Peshawar de 149 personnes, dont 133 écoliers, par un commando taliban, Islamabad avait annoncé la reprise des exécutions, suspendues depuis 2008 pour les civils condamnés par des tribunaux anti-terroristes.
 
Six ont déjà été exécutés depuis, avec l'apparente approbation d'une large partie de l'opinion publique pour qui le seul bon taliban est le taliban mort. Pour arriver à cinq cents, les exécutions vont se multiplier dans les prochaines semaines.
 
Le ministère a finalisé la liste des 500 condamnés qui ont épuisé tous les recours possibles. Leurs demandes de grâce ont été rejetées par le président et ils seront exécutés dans les prochaines semaines. Parallèlement, le gouvernement a ordonné au procureur général d'accélérer les dossiers de peines capitales actuellement devant les tribunaux.
 
La justice a toutefois suspendu lundi, à la veille de leurs pendaisons, les exécutions de deux hommes condamnés en 2004 pour avoir tué un médecin à Karachi. Tous leurs appels n'étaient pas épuisés, a expliqué un des avocats de la défense, Abdul Razaq.
 
Les six condamnés pendus depuis vendredi avaient tous été jugés pour des attaques contre l'armée: cinq pour une tentative d'assassinat ratée contre en 2003 contre celui qui dirigeait alors le pays, le général Pervez Musharraf, et le dernier pour un assaut taliban contre le quartier général de l'armée en 2009.
 
Après l'annonce de la reprise des exécutions, les autorités ont placé le pays en alerte et déployé des forces de sécurité supplémentaires, notamment autour des aéroports et des prisons, plusieurs fois attaquées ces dernières années par les rebelles qui ont ainsi pu libérer des centaines de leurs frères d'armes.
 
Parallèlement, les forces armées ont entrepris plusieurs actions de terrain contre des groupes talibans, les tuant par dizaines dans des embuscades, des assauts en règle ou des bombardements aériens. Pendant ce temps, lesdits talibans n’ont pas le loisir de s’intéresser aux prisons. Prisons où leurs semblables sont ou vont être pendus par centaines.
 
Près de 8 000 condamnés à mort attendent aujourd'hui dans les prisons au Pakistan, pays de 200 millions d'habitants. Ils ne seront bientôt plus que 7 500. Les prisons pakistanaises sont équipées de gibets à plusieurs places (photo) permettant d’abattre la besogne assez rapidement.
  


Partager cet article

Repost 0
Published by Dom Bosco - dans Actualité
commenter cet article

commentaires