Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le livre d'heures de Dom Bosco
  • Le livre d'heures de Dom Bosco
  • : Commentaires au hasard des actualités, par un père et ses jeunes fils qui vont chercher l'info au lieu d'absorber passivement celle qu'on leur sert.
  • Contact

Recherche

Archives

3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 16:17

Reza_Gul.jpg

 

Le lundi 24 novembre 2014, dans un petit village de la province de Farah à l’ouest de l’Afghanistan, des talibans ont attaqué un poste de contrôle tenu par les policiers. La fusillade a réveillé le village à 5h du matin.
 
C’est alors que Reza Gul, une des villageoises (à droite sur la photo), a compris que son fils, policier en faction sur le poste de contrôle en question, était en danger. Elle explique : « Je n'ai pas pu m'empêcher de prendre une arme et de courir au checkpoint pour riposter. » Il faut dire que toutes les familles ont une arme à portée de la main : ça peut toujours servir.
 
Suivie par sa fille et sa belle-fille (qui est à gauche sur la photo), elle s’est aperçue en arrivant sur place que son fils avait été tué.
 
Loin de raser les murs, les trois femmes se sont alors mises à répondre au tir nourri des talibans. « J'étais tellement en colère que je n'ai pas arrêter de leur tirer dessus et de leur envoyer des grenades. Je tirais sur tout ce qui venait vers nous ! » raconte la mère de famille.
 
Au total, cette mère en deuil a réussi à tuer 25 talibans, responsables de la mort de son fils, au terme d'un face-à-face qui aura duré sept heures.
 
Les autorités afghanes se sont fait un plaisir de diffuser largement l’anecdote, insistant sur la révolte de la gent féminine contre la barbarie talibane.
 
Les talibans n’ont pas dit si ce comportement de la gent voilée était conforme à la loi coranique. Ils n’en ont pas eu le temps. Ils n'étaient que vingt-cinq et ne faisaient pas le poids.
 


Partager cet article

Repost 0
Published by Dom Bosco - dans Insolite
commenter cet article

commentaires