Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le livre d'heures de Dom Bosco
  • Le livre d'heures de Dom Bosco
  • : Commentaires au hasard des actualités, par un père et ses jeunes fils qui vont chercher l'info au lieu d'absorber passivement celle qu'on leur sert.
  • Contact

Recherche

Archives

22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 11:44

Sinjar.jpg

 

Le dimanche 21 décembre 2014, les autorités kurdes ont annoncé que les Peshmerga (les combattants kurdes engagés contre l’État Islamique) avaient repris le contrôle d’un « vaste secteur » de la ville de Sinjar.
 
Cette prise met fin à l’encerclement des derniers Yazidi encore réfugiés dans la montagne de Sinjar, au nord de la ville, où ils s’étaient réfugiés en août pour échapper aux massacres des islamistes.
 
Le chef des Kurdes d’Irak, Massoud Barzani, s’est rendu en personne sur le mont Sinjar, prouvant que la zone tenue par les Peshmerga est sûre.
 
Les Peshmerga ont lancé leur offensive la semaine dernière, appuyés par des raids de l’aviation de la coalition. Sur la seule journée du dimanche 22, les avions américains ont mené treize frappes sur des objectifs tenus par les islamistes, dont quatre dans la région de Sinjar.
 
La libération de la ville de Sinjar ne figurait pas parmi les objectifs des Peshmerga, mais le reflux et les revers des islamistes leur ont permis d’aller plus loin que prévu. À l’origine, l’offensive ne visait qu’à briser le siège du mont Sinjar.
 
Tout autour de la ville, les combattants de l’État Islamique continuent à se battre mais sont sur la défensive et ne cessent de perdre du terrain. Ils sont obligés de se déplacer souvent, chaque place qu’ils tiennent devenant rapidement la cible de l’aviation.
 
Côté kurde, quelque huit mille Peshmerga sont engagés dans les opérations. Malgré la modestie de leurs effectifs, ils espèrent reprendre l’ensemble de la région de Sinjar dans les semaines qui viennent.
 




Partager cet article

Repost 0
Published by Dom Bosco - dans Actualité
commenter cet article

commentaires