Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le livre d'heures de Dom Bosco
  • Le livre d'heures de Dom Bosco
  • : Commentaires au hasard des actualités, par un père et ses jeunes fils qui vont chercher l'info au lieu d'absorber passivement celle qu'on leur sert.
  • Contact

Recherche

Archives

22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 16:10

Fukushima_piscine4.JPG

 

Le samedi 20 décembre 2014, TEPCO a achevé d’enlever les quatre derniers barreaux de combustible irradié qui restaient dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima, piscine où ils avaient été entreposés avant la catastrophe de mars 2011.
 
Ce réacteur n°4 était à l’arrêt au moment de l’accident mais ses structures en béton (dont la piscine de stockage) ont été sérieusement endommagées par une explosion d’hydrogène survenue quatre jours plus tard.
 
L’enlèvement de ces derniers barreaux réduit considérablement le risque de voir la centrale accidentée larguer d’importantes quantités de matières radioactives à l’avenir.
 
Le samedi 20 décembre, TEPCO a autorisé quelques journalistes à assister aux dernières manœuvres.
 
Les barreaux vont rejoindre dans quelques jours les autres dans la piscine du réacteur n°6, qui n’a pratiquement pas été endommagé lors de l’accident. Ce petit délai est nécessaire à la décontamination de l’extérieur de l’enceinte de confinement dans laquelle ils ont été enfermés au fond de la piscine du réacteur n°4 avant d’être enlevés.
 
Contrairement à ce qu’a annoncé l’inénarrable Frédéric Charles, correspondant de France Info au Japon, les barreaux n’ont pas été enlevés à la main (ce qui aurait été débile) mais à l’aide d’un pont roulant télécommandé qui a soulevé l’enceinte hors de l’eau à l’aide d’élingues (photo).
 
Initialement, la piscine du réacteur n°4 contenait 1535 barreaux de combustible : 204 n’avaient jamais servi et n’étaient donc que modérément actifs, et 1331 étaient des barreaux usagés, bien plus dangereux.
 
Les travaux vont maintenant s’arrêter provisoirement sur le réacteur n°4. TEPCO va faire porter ses efforts sur les réacteurs n°1, 2 et 3, où l’entreprise va devoir s’atteler au problème du retraitement et à l’élimination des énormes quantités d’eau utilisées pour refroidir les réacteurs et qui se trouvent maintenant contaminées.
 




Partager cet article

Repost 0
Published by Dom Bosco - dans Actualité
commenter cet article

commentaires