Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le livre d'heures de Dom Bosco
  • Le livre d'heures de Dom Bosco
  • : Commentaires au hasard des actualités, par un père et ses jeunes fils qui vont chercher l'info au lieu d'absorber passivement celle qu'on leur sert.
  • Contact

Recherche

Archives

11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 16:19

Kuki_lettres.jpg

 

Deux lettres écrites par Oda Nobunaga (1534-1582) et Toyotomi Hideyoshi (1537-1598), deux des plus grands seigneurs de la guerre qui ont ensanglanté le Japon médiéval à la fin du XVIe siècle, ont été retrouvées chez un particulier à Kōbe.
 
Leurs deux lettres portent leurs sceaux respectifs. Avec deux autres documents, elles étaient adressées aux chefs du clan Kuki, connus pour avoir mené une expédition maritime importante (à l’échelle médiévale et à l’époque des sampans) contre la péninsule de Shima dans l’actuelle préfecture de Mie.
 
Le clan Kuki s’est ensuite installé à Sanda, la préfecture de Hyōgo, où se trouve précisément Kōbe. C’est la première fois que les historiens découvrent des écrits lui ayant appartenu.
 
Dans sa lettre adressée à Kuki Yoshitaka (1542-1600, portrait en médaillon), Oda Nobunaga exprime sa gratitude au commandant de la flotte de guerre qu’était ledit Yoshitaka et lui envoie en cadeau des vêtements.
 
La lettre se termine par un seau noir sur lequel on peut lire Tenka Fubu (天下布武, Couvre tout ce qui est sous le Ciel avec l'épée), le slogan employé par Nobunaga pour montrer sa détermination à unifier le Japon par la force.
 
Kuki Yoshitaka a été tour à tour vassal d’Oda Nobunaga et de Toyotomi Hideyoshi.
 
La lettre de ce dernier était adressée à Kuki Naritaka, fils de Yoshitaka. Elle accompagnait l’envoi de trois kimonos et l’encourageait à « les porter pour travailler encore davantage ». On pense que Toyotomi Hideyoshi l’a écrite en 1593, l’année qui suivit l’expédition victorieuse de Hideyoshi contre la Corée, expédition dont la marine avait été commandée par Kuki Yoshitaka.
 
Les deux autres lettres avaient été écrites par Toyotomi Hidetsugu (1568-1595), le neveu de Hideyoshi. Dans l’une d’elles, Hidetsugu vante les mérites de Yoshitaka en tant que commandant à la mer. Dans l’autre, il le remercie pour un présent de viande de baleine.
 
Ces quatre lettres, soigneusement calligraphiées et scellées, étaient en possession d’une habitante de Kōbe qui en avait hérité de son grand-père. Elle les a offertes à l’Université de Kōbe en 2013.
 
Les chercheurs de l’université ont reconstitué une partie de leur parcours, d’après les papiers qui emballaient les lettres. Elles sont passées de génération en génération dans les héritiers de la famille Kuki, jusqu’à la dame qui en a fait don pour qu’elle servent à l’étude de l’histoire du Japon.
 


Partager cet article

Repost 0

commentaires