Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le livre d'heures de Dom Bosco
  • Le livre d'heures de Dom Bosco
  • : Commentaires au hasard des actualités, par un père et ses jeunes fils qui vont chercher l'info au lieu d'absorber passivement celle qu'on leur sert.
  • Contact

Recherche

Archives

7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 17:51

marine_suedoise.jpg

 

En Suède, les réservistes qui s’étaient portés volontaires pour participer à la traque infructueuse contre un sous-marin inconnu en octobre dernier ne sont pas contents. Non pas parce qu’ils n’ont pas pu retrouver le submersible repéré quelques jours plus tôt, mais parce qu’ils ont perdu de l’argent.
 
Selon un article du quotidien Dagens Nyheter, ces réservistes ont été payés de 4 à 24 Couronnes (soit de 0,45€ à 2,50€) de l’heure pendant la période qu’ils ont passée en mer à traquer le submersible avec du matériel inadapté à la lutte anti-sous-marine.
 
Plusieurs sont restés de quart pendant 18 heures d’affilée.
 
Plusieurs navires de guerre, chasseurs de mines et hélicoptères de la Marine Suédoise avaient participé aux recherches. Leurs équipages étaient en partie constitués de réservistes qui avaient pris congé de leur entreprise pour l’occasion.
 
Mais ces congés n’étant pas payés par l’entreprise, les réservistes ont perdu de l’argent, compte tenu du très faible taux horaire consenti par le ministère suédois de la Défense. Et le journal d’insister sur le fait que les réservistes ne viennent pas faire des périodes par patriotisme ou pour faire don de leur personne.
 
Ledit ministère a ouvert une enquête suite aux révélations du Dagens Nyheter.
 
En Suède, il est normal que les réservistes effectuant une période soient payés entre 60% et 80% du salaire qu’ils ont par leur travail habituel. Mais d’habitude ces périodes sont limitées à la durée d’un exercice ou de manœuvres. Là, il s’agissait d’une opération de plus grande envergure, proche d’une situation opérationnelle de crise. Pour le ministère, en pareil cas, les réservistes auraient dû toucher des indemnités de réserve bien plus importantes que pour un simple exercice. Mais il semblerait que les commandants d’unités, chargés de faire effectuer les mouvements administratifs nécessaires, aient oublié de le faire, pris qu’ils étaient dans le feu de l’action.
 
Et pendant ce temps, le sous-marin inconnu est rentré chez lui…
 


Partager cet article

Repost 0
Published by Dom Bosco - dans Marines
commenter cet article

commentaires