Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le livre d'heures de Dom Bosco
  • Le livre d'heures de Dom Bosco
  • : Commentaires au hasard des actualités, par un père et ses jeunes fils qui vont chercher l'info au lieu d'absorber passivement celle qu'on leur sert.
  • Contact

Recherche

Archives

19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 11:57

NK_gardienne_camp.jpg

 

L'Assemblée générale de l'ONU a adopté ce jeudi 18 décembre et à une large majorité une résolution appelant à saisir la Cour pénale internationale (CPI) pour les crimes contre l'humanité commis par le régime nord-coréen.
 
Ce texte non contraignant (donc, quelque part, de pure forme) a été adopté par 116 voix pour, 20 contre et 53 abstentions sur les 193 pays membres de l'assemblée.
 
La résolution, parrainée par 62 pays, demande aussi au Conseil d'envisager des sanctions ciblées contre les dirigeants nord-coréens pour la répression menée dans le pays.
 
Ce vote de l'assemblée en plénière confirme une décision prise le 18 novembre par la commission des droits de l'homme de l'assemblée. Elle se fondait sur un rapport accablant d'une commission d'enquête de l'ONU qui accusait la Corée du Nord de commettre des atrocités sans égal dans le monde contemporain.
 
Il revient au Conseil de sécurité de saisir la CPI, compétente pour les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité. Mais la Chine, qui protège son allié nord-coréen, opposera son veto à une telle saisine.
 
Le Conseil de sécurité doit tenir lundi sa première réunion spécifiquement consacrée à la situation des droits de l'homme en Corée du Nord, mais il ne prendra pas de décision. Il ne peut pas en prendre compte tenu du soutien de la Chine (et, dans une moindre mesure, de la position louvoyante de la Russie sur ce sujet).
 
Les Nord-Coréens enfermés à vie dans les camps de concentration pour des crimes qu’ils n’ont, souvent, pas commis, apprécieront comme il se doit la solidarité et l’empathie dont font preuve entre eux les régimes claquemurés contre leurs propres peuples. Ou plutôt : ils l’apprécieraient s’ils savaient qui empêche le Conseil de Sécurité de l’ONU de saisir la CPI, ce qu’ils ne sauront probablement jamais.
 


Partager cet article

Repost 0
Published by Dom Bosco - dans Droits de l'homme
commenter cet article

commentaires