Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le livre d'heures de Dom Bosco
  • Le livre d'heures de Dom Bosco
  • : Commentaires au hasard des actualités, par un père et ses jeunes fils qui vont chercher l'info au lieu d'absorber passivement celle qu'on leur sert.
  • Contact

Recherche

Archives

15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 05:59

Courbillac.jpg

 

Ce samedi 13 décembre, vers 15h30, une jeune femme de 20 ans rouait sur une petite route de campagne, entre Courbillac et Mareuil, près de Rouillac en Charente. Sa fille de 2 ans et demi était assise à l'arrière dans son petit siège.
 
Soudain, sa voiture a percuté un chien qui traversait la chaussée. La jeune maman s’est alors arrêtée, est sortie du véhicule et s’est avancée vers le chien.
 
C’est alors qu’elle a essuyé un tir de chevrotines. Une volée de plomb s’est abattue sur la voiture, sans blesser la petite fille assise à l’arrière. Effrayée et choquée, la dame a pris la fuite en abandonnant le chien à son sort.
 
Elle s’est rendue à Jarnac et a déposé plainte à la gendarmerie, puis est allée consulter un médecin. Elle venait en effet de s’apercevoir qu’elle était légèrement blessée à la main droite, sur une phalange, ce qu’elle n’avait pas réalisé dans sa fuite. Le doigt saignait mais aucun plomb n'y est retrouvé. Rien n'indique formellement que le coup de feu soit à l'origine de la blessure, mais rien ne l'exclut non plus.
 
L'auteur du tir est le propriétaire du chien : un chasseur de 26 ans, qui, très énervé, a agi sous le coup de la colère. Il se trouvait alors à une centaine de mètres du véhicule.
 
Ce dimanche, il a été interpellé par les gendarmes de Cognac, qui ont mené une minutieuse enquête auprès des cliniques vétérinaires. Placé en garde à vue, il a expliqué avoir tiré craignant que l'automobiliste allait « se barrer ». Il va être déféré ce lundi matin devant le parquet d’Angoulême.
 
On frémit devant tant d’empathie pour la gent humaine.
 


Partager cet article

Repost 0

commentaires