Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le livre d'heures de Dom Bosco
  • Le livre d'heures de Dom Bosco
  • : Commentaires au hasard des actualités, par un père et ses jeunes fils qui vont chercher l'info au lieu d'absorber passivement celle qu'on leur sert.
  • Contact

Recherche

Archives

2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 00:54

Humanetics

 

La firme américaine Humanetics, leader mondial du mannequin pour crash-test, modifie sa gamme pour s’adapter aux réalités du monde moderne : elle réévalue la taille et la corpulence de ses mannequins pour tenir compte de l’évolution de l’humanité pendant les dernières décennies.
 
Ce que l’on ignore en général, c’est que les constructeurs automobiles font durer ces mannequins pendant plusieurs années, vu leur prix exorbitant (plusieurs dizaines de milliers d’Euros pièce, voire quelques centaines, capteurs électroniques compris). De sorte que les mannequins d’aujourd’hui sont plus représentatifs de la population des années 1980-1990 que de celle d’aujourd’hui. Ils sont plus petits en moyenne, et surtout moins gros…
 
Les statistiques américaines montrent que les personnes en surpoids, c’est-à-dire obèses, ont un risque de décès au volant plus élevé de 78%, ce qui prouve que les dispositifs de sécurité des voitures ne leur sont pas adaptés.
 
Fort de quoi, si l’on peut dire, Humanetics va construire des mannequins de 123kg pour refléter la population moderne. Ils viendront s’ajouter à la panoplie des adultes ordinaires, femmes enceintes, adolescents, pré-adolescents et enfants en bas âge que les constructeurs automobiles martyrisent dans leurs crash-tests pour obtenir l’homologation.

 

Une autre série de mannequins, représentative du troisième âge, est annoncée pour 2015, avec des réglages et des fragilités spécifiques à la gent âgée.
 




Repost 0
Published by Dom Bosco - dans Automobile
commenter cet article
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 01:23

Zenrin

 

L’éditeur japonais Zenrin, spécialisé dans la cartographie et la navigation, est en train de créer une nouvelle carte numérique en 3D du Japon, en préparation de l’autorisation de mettre en circulation des voitures autonomes (sans conducteur) en 2018.
 
La « carte » est relevée automatiquement par des voitures spécialement équipées de caméras et de télémètres laser qui sillonnent les routes de l’archipel. Elle est prévue être mise en vente en 2018 dans les systèmes de navigation autonome que les constructeurs automobiles sont en train de concevoir.
 
Zenrin a d’ailleurs fourni des jeux de données aux constructeurs automobiles pour les aider dans leurs recherches et leurs essais.
 
Les véhicules de relevés de Zenrin collectent toute sorte de renseignements au gré de leurs déplacements : panneaux routiers, feux de signalisation, passages piétons, glissières, ralentisseurs, etc. Les images enregistrées par les objectifs sont combinées aux distances mesurées par les télémètres laser pour produire rapidement une carte 3D précise.
 
Le rendu promet d’être beaucoup plus réaliste que les cartes des GPS actuels.
 
Cette carte permettra à des voitures spécialement équipées de caméras et de radar de savoir exactement où elles sont en continu, de maîtriser leur dynamique tout en respectant le code de la route et en tenant compte des autres véhicules présents sur la route. Des réglages permettront d’adapter la loi de commande aux situations de mauvais temps ou de brouillard.
 
Un des « plus » de cette carte de navigation routière est que la voiture n’aura plus besoin d’éclairer la route pour voir les panneaux routiers et marquer les stops… dans le noir. Elle permettra à la voiture de savoir quels sont les panneaux indicateurs qui sont derrière un obstacle (virage, coin d’immeuble, etc.). À terme, elle permettra aussi aux aveugles de pouvoir se déplacer sans chauffeur.
 
De leur côté, les constructeurs automobiles travaillent à mettre au point diverses alarmes pour gérer les situations d’urgence (véhicule en trajectoire sécante détecté tardivement, animal sur la route, etc.) qui seront sûrement difficiles à faire homologuer.
 
Toyota, Nissan, Honda se sont associées à la démarche. Seul Google développe un système concurrent, toujours en vue du marché de la navigation routière autonome en 2018.
 
Malgré une forte augmentation du nombre de données demandées par les programmateurs de pilotes automatiques et de systèmes de reconnaissance, Zenrin reste confiant quant à sa capacité à mettre sa cartographie en vente dès 2018.
 
En 2018, le système sera utilisable uniquement sur autoroute. Zenrin compte rajouter le reste du réseau routier quand les constructeurs automobiles auront stabilisé leurs appareils sur le réseau autoroutier… et que la clientèle se sera habituée à confier sa vie à un système autonome de conduite, qui n'aura même pas besoin de rendre la carte visible des occupants de la voiture.
 


Repost 0
Published by Dom Bosco - dans Automobile
commenter cet article
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 04:23

Jaguar XKE 1967

 

Ian Schneider n’en revient toujours pas : les douanes américaines ont mis la main sur la Jaguar Type E qu’on lui avait volée il y a 46 ans à New-York.
 
Elle était dans un conteneur à bord d’un navire en route vers les Pays-Bas.
 
La mythique Jaguar décapotable deux portes XKE de 1967 avait été volée devant chez lui à Manhattan dans la nuit du 13 au 14 mars 1968. Elle coûtait alors 5000 $. Elle en vaut aujourd'hui, en dépit de rayures, de points de rouille et de rafistolages, 23 600. Et une fois remise en état, elle pourrait atteindre les 100 000 $.
 
Quand le service des douanes californien l’a appelé pour lui annoncer la nouvelle, son propriétaire, qui vit aujourd’hui en Floride, a déclaré : « C'est un miracle, un miracle. J'avais 36 ans, j'en ai maintenant 82 ! »
 
C'est lors d'une vérification de routine du fichier des voitures volées, alors que le cargo avait déjà quitté le port de Long Beach (Californie), que les douanes ont découvert que la Jaguar s'y trouvait. Le cargo a dû revenir au port pour la débarquer, ainsi que quatre autres voitures volées.
 
Ivan Schneider, amateur de belles voitures, en a depuis possédé bien d'autres. Mais la Jaguar « était ma première belle voiture et ma préférée », a confié cet ancien avocat qui n'aurait jamais imaginé la revoir. « Je l'avais achetée neuve, elle avait moins d'un an » quand on la lui avait volée.
 
« Je me levais parfois à 4 ou 5 heures le samedi ou le dimanche pour la conduire à 140/160 km heure sur l'autoroute ». Vu son âge et celui de la voiture, il a l'intention d'être désormais plus prudent. Il va commencer par la remettre en état.
 




Repost 0
Published by Dom Bosco - dans Automobile
commenter cet article